Revendeur vs Intégrateur
On vous explique tout !

Les mots revendeur et intégrateur sont souvent associés. Pourtant, il existe une réelle différence entre les deux. 

La connaissez-vous ? La réponse pourrait vous surprendre.

Revendeur et intégrateur : à la fois proches et pourtant différents

Dans les services conseils en TI, deux métiers s’entremêlent souvent et sont parfois confondus par le public :

  • Les revendeurs de solutions ou logiciels

  • Les intégrateurs

Un revendeur de logiciel est une entité dont le modèle d’affaire est axé sur la revente de licences ou matériel informatique. Bien qu’il propose souvent des formations sur les outils et logiciels qu’il commercialise, son activité est axée vers le volume de vente de licences. 

Un intégrateur de système est une entité dont l’activité principale est le service conseil (support, formation, conseil, programmation). Par nature, son activité est centrée sur les projets de ses clients. Les intégrateurs développent des relations avec leurs clients et apportent une valeur ajoutée dans des domaines tels que la gestion de projet, la mise en œuvre et le conseil.  Il accompagne et intervient souvent à différents niveaux sur des projets pouvant être plus ou moins longs et complexes. 

Certaines entreprises choisissent un positionnement hybride. C'est-à- dire qu'elles sont à la fois revendeur de solutions (en partenariat avec un ou plusieurs éditeurs de logiciels ou matériel) et proposent également des prestations de services d’intégration de solutions

La place des éditeurs de logiciel

Dans l’écosystème d’affaires des solutions TI, il y a de nombreux éditeurs de solutions proposant tous des conditions contractuelles qui leur sont propres. La plupart du temps, les partenariats et les niveaux de commission sur vente sont définis par l’expertise et l’expérience démontrée sur le logiciel ainsi que sur le volume de vente. Certains éditeurs ne requièrent pas de preuve d’expertise pour revendre ou distribuer leur solution. Ils offrent une vitrine de partenariat moyennant un montant forfaitaire annuel de souscription à payer par l’entreprise désireuse de revendre le logiciel vers l'éditeur concerné. 

Intégrateur ou revendeur : chaque métier comporte des avantages et des inconvénients. 

Les intégrateurs ont l’occasion de développer une expertise de pointe. Ils interviennent en profondeur et supportent tout le cycle de vie des projets de leurs clients.  

De plus, ils sont souvent amenés à prendre en charge des projets nécessitant plusieurs centaines d'heures de prestation. Ce qui rend difficile  le cumul avec une activité de revendeur, dans lequel le volume d'affaires doit être élevé pour être profitable. 

Les revendeurs, eux, s’appuient sur une force de vente pour développer le volume d'affaires. Ils vont souvent s’orienter vers des solutions “out of the box” afin de ne pas trop engager de prestations de services et limiter leur force de vente.

Numigi et son positionnement

Depuis sa création, Numigi a pour vocation d’aider les entreprises québécoises à performer en livrant des solutions de gestion flexibles et adaptées. 

Nous privilégions les applications opensource. Les Numigiens sont fiers de vous :

  • Apporter leurs expertises, 

  • Accompagner sur vos projets de solution de gestion et comptabilité

  • Proposer des services complets pour toutes les étapes de votre projet depuis l’analyse, le déploiement, la personnalisation, le développement, la formation et le support


Nous avons développé une relation de confiance avec nos clients et nous sommes heureux d’apporter une valeur ajoutée à leurs projets.

dans Gestion
Obtenir une subvention pour votre compagnie
Comment faire ? Quels sont les avantages ?